22 Malades chroniques : médication optimisée grâce à une aide électronique à la décision

Les personnes avec plusieurs maladies chroniques prennent souvent des médicaments potentiellement inappropriés. Cette étude consistait à examiner l’efficacité d’une aide électronique à la décision destinées aux médecins de famille en vue d’améliorer les prescriptions médicamenteuses et la qualité de vie des patients et patientes.

  • Description du projet (projet de recherche terminé)

    Dropdown Icon

    43 médecins de famille ont participé à l'étude clinique. Ils ont été répartis dans un groupe d'intervention et un groupe témoin. La patientèle incluse dans l'étude était âgée d'au moins 65 ans, avait au minimum trois maladies chroniques et prenait cinq médicaments ou plus. Contrairement à leurs collègues, les médecins du groupe d’intervention ont utilisé l’aide électronique à la décision. Ils ont décidé avec leurs patient.e.s d’accepter ou non les recommandations de prescriptions proposées par l'aide électronique à la décision. Après six et douze mois, l'utilisation appropriée des médicaments, l'utilisation des services de santé (p. ex. nombre d’hospitalisations, visites aux urgences), la fréquence des chutes, la qualité de vie et les coûts ont été comparés entre les deux groupes. En outre, les facteurs favorables et défavorables à l’usage d'une telle aide à la décision en cabinet ont été étudiés.

  • Contexte

    Dropdown Icon

    Les personnes âgées ont souvent plusieurs maladies chroniques, et la multimorbidité est associée à la prise de nombreux médicaments. Les médecins de famille manquent souvent de temps pour examiner systématiquement la liste de médicaments de leur patientèle. Or, les prescriptions inappropriées, ainsi que des erreurs lors de la prise de ceux-ci augmentent les risques pour la santé et les coûts qui y sont liés. Une aide électronique à la décision peut soutenir les médecins de famille dans l’examen de la médication et donc limiter les effets défavorables.

  • Objectif

    Dropdown Icon

    L’étude visait à tester l'efficacité de l’aide électronique à la décision, dans l’optique d’une médication optimisée. L'intégration de ces outils, au sein des cabinets des médecins de famille, ainsi que leur rapport coût-efficacité ont également été analysés.

  • Résultats

    Dropdown Icon

    Afin de savoir si une aide électronique à la décision peut améliorer la médication et la qualité de vie ainsi que réduire les coûts de la santé des personnes atteintes de maladies chroniques, il faut attendre les résultats de l'étude qui seront disponibles au début de l’année 2023. Toutefois, l'étude met déjà en évidence la possibilité d’utiliser une aide électronique à la décision au sein des cabinets des médecins de famille, en vue d’optimiser la médication, même si quelques obstacles entravent la mise en œuvre.

  • Importance / Application

    Dropdown Icon

    Importance des résultats pour la recherche et la pratique

    S’il s’avère que l’aide électronique à la décision contribue à améliorer la prescription et la qualité de vie ainsi qu’à réduire les coûts de la santé, son utilisation pourrait être généralisée à l’ensemble des cabinets médicaux. Pour y parvenir, il faudra encore surmonter les obstacles à la mise en œuvre. Quant aux recherches futures, l'étude a montré qu’il est possible en Suisse de réaliser des études cliniques au sein des cabinets de médecins de famille en matière d’optimisation des médicaments chez les personnes âgées qui ont plusieurs maladies chroniques et médicaments.

  • Titre original

    Dropdown Icon

    Optimising pharmacotherapy In the multimorbid elderly in primary care: a cluster randomised controlled trial (the OPTICA trial)