11 Fin de vie: mieux planifier et coordonner pour plus de bien-être et moins de souffrances?

Rester autonome et dans un environnement familier au crépuscule de sa vie est le souhait de beaucoup. L’étude analyse si une planification anticipée et une coordination optimale du traitement et des soins permettent d’éviter des hospitalisations, même si l’état de santé se dégrade.

  • Description du projet (projet de recherche en cours)

    Dropdown Icon

    52 médecins de famille suisses recrutent en tout 260 patients adultes donc l’espérance de vie moyenne ne dépasse pas six mois. Les médecins sont affectés de manière aléatoire à un groupe d’intervention ou de contrôle. Ceux du groupe d’intervention suivent une formation systématique et traitent leurs patients sur la base d’un plan de prise en charge établi avec eux, lequel renferme des informations sur les symptômes et les décisions du patient, l’organisation des soins et le soutien apporté aux proches. L’efficacité de cette approche est évaluée à l’aide d’un questionnaire sur la qualité du traitement et la satisfaction des patients et des parties prenantes, de même que sur les données concernant le recours aux prestations de santé et les coûts. Des enquêtes qualitatives sont aussi prévues.

  • Contexte

    Dropdown Icon

    A la fin de leur vie, les patients et leurs proches s’interrogent sur d’éventuelles complications ou le temps qui leur reste. Planifier suffisamment tôt la dernière tranche de vie avec le médecin de famille et les soins à domicile améliore la qualité de vie des personnes concernées tout comme la qualité de la prise en charge médicale et des soins. Or une telle planification est encore trop rare, entraînant souvent la prescription de traitements médicaux onéreux à l’utilité douteuse dans les derniers jours de vie.

  • Objectif

    Dropdown Icon

    L’étude vise à établir un modèle d’approche favorisant la planification anticipée de la fin de la vie dans les cabinets de médecine générale et les réseaux d’auxiliaires et de soins régionaux. Elle doit analyser le moment propice pour amorcer la planification, le ressenti des personnes concernées, dans quelle mesure les médecins de famille et les soins à domicile sont à l’aise avec cette démarche ainsi que l’effet de la planification et de la coordination sur la qualité et le coût du traitement.

  • Importance / Application

    Dropdown Icon

    L’étude livre des résultats factuels sur les effets d’un modèle de soins axé sur une utilisation plus ciblée des offres de soins aigus dans les situations d’urgence ou lors de complications. Les médecins de famille assument un rôle central dans la coordination du réseau de soins palliatifs.

  • Titre original

    Dropdown Icon

    The Bern Primary Palliative Care Trial (Bern-PPCT): A cluster trial of palliative needs assessment and care in general practice